Historique du projet PersonalCare Systems

Le projet prend sa source à l’EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne) dans l’une des meilleures facultés d’informatique d’Europe, dans le contexte d’une recherche originale et ambitieuse en réalité virtuelle, machine learning et neurosciences dirigée par le Prof. Daniel Thalmann et qui donnera lieu à la publication d’une thèse par le Dr. Toni Conde (CEO actuel de PersonalCare Systems™ – PCS). Cette thèse a débouché sur la mise au point d’algorithmes de traitements reconnus sur le plan international. La publication de ces nouvelles connaissances a été récompensée par le prestigieux « Prix de la ville de Lausanne ». L’intérêt de la communauté scientifique internationale a été confirmé par la publication d’un nouveau livre : Humains Virtuels (2015).

  • Maîtrise en électronique

    La maîtrise en électronique a permis de concevoir la plate-forme de collecte des données sur la base d’une technologie complètement ouverte et évolutive. PCS peut ainsi garder un contrôle complet sur l’évolution des dispositifs tout en permettant l’intégration de nouvelles technologies émergentes notamment dans les capteurs à micro-systèmes. Une modification directe au niveau de l’électronique donne des possibilités supplémentaires pour proposer de nouveaux services aux personnes âgées ou pas complètement autonomes. Finalement, les risques pour les utilisateurs de se retrouver avec des dispositifs électroniques dépassés et une accumulation de « box » pour leur Internet, leur TV, leur système d’alarme, etc. sont réduits.

  • Maîtrise en informatique

    La maîtrise en informatique a permis de concevoir des applications intelligentes de traitement des données très performantes. Le défi moderne est de se retrouver face à une abondance de données et de savoir les analyser finement pour en extraire les informations utiles en s’appuyant sur l’Internet des objets (IoD). Les programmes actuellement opérationnels permettent de construire un profil personnel (facteurs clefs), de détecter des déviations de ce profil et d’analyser leur pertinence dans le suivi de la personne et finalement de faire ressortir les tendances et ainsi de pouvoir prédire les évolutions. Un tri des données rigoureux réduit le flux aux seules données vitales qui permettent de garantir la sécurité et le confort de l’utilisateur. Les compétences en machine learning, en algorithmes adaptatifs et auto-apprenants sont le cœur technologique proposée dans la solution offerte. Ce savoir-faire ouvre des possibilités uniques en termes de suivi spécifique de certaines pathologies. PCS s’ouvre ainsi sur une stratégie d’innovation et de progression constante.

  • Maîtrise en systèmes de communications

    La maîtrise en systèmes de communications a permis de mettre en place les interconnections entre la plate-forme de collecte des données, le centre de traitement et en bout de chaîne un Smartphone, une tablette tactile ou un PC. L’objectif est de créer un réseau entre la personne âgée en perte d’autonomie et la famille, des proches aidants ou des professionnels de la santé. Dans le contexte actuel de développement rapide de la domotique, la partie du projet en relation avec les systèmes de communication est la moins originale et la plus commune à toutes les solutions actuellement existantes.

  • Maîtrise en business

    La maîtrise en business et dans la fondation d’autres start-up ou spin-off a permis d’orienter les choix technologiques en relation avec des segments de marché identifiés et validés. PCS est aujourd’hui à même de proposer une solution technologique à forte valeur ajoutée et cela à un prix tout à fait abordable.

L’état d’avancement actuel du projet a été la mise en place de plusieurs systèmes complets chez des personnes âgées en Suisse et en Europe, incluant la plateforme de collecte des données ainsi que les différents capteurs. Le centre de traitement traite les données en continu et affiche les informations vitales en temps réel ou différé sur différentes plate-formes (PC, tablette tactile et Smartphone).

LOGO-SWISS-MADE