Les start-up de Tel Aviv intriguent des jeunes pousses romandes

Le Festival DLD, qui s’est tenu à Tel Aviv les 27 et 28 septembre dans l’ancienne gare historique de Hatachana, a permis à plusieurs délégations étrangères de se familiariser et d’établir des contacts avec l’industrie israélienne de haute technologie. Google, Intel, Amazon ou Microsoft étaient présents. Plusieurs pays avaient leurs stands pour présenter leur savoir-faire. Un chapiteau était dédié à la Chine, nouvel eldorado des start-up israéliennes.

Lire l’article parue dans le journal LE TEMPS.

Leave a Reply

Your email address will not be published.